Marcel Bozonnet

Accompagnement
Administrer / Communiquer / Produire
Théâtre

Comédien, metteur en scène, directeur du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de 1993 à 2001, sociétaire de la Comédie Française dont il fut également l’administrateur général de 2001 à 2006, Marcel Bozonet est une figure majeure du théâtre français. 
Enfant de l’éducation populaire, Marcel Bozonnet est formé à l’art dramatique au lycée et à l’université. Il joue son premier rôle en 1966 dans Le cimetière des voitures d’Arrabal, dirigé par Victor Garcia. 
Il est ensuite engagé par Marcel Maréchal puis Patrice Chéreau et se perfectionne en s’initiant au chant et à la danse avec notamment, Laura Sheleen, élève de l’école de Martha Graham. 

De nombreuses rencontres jalonnent son parcours : Jean-Marie Villégier, Valère Novarina, François Regnault, Roger Blin – dont il est l’assistant -, Antoine Vitez, Petrika Ionesco, Philippe Adrien, Georges Aperghis…

En 1982, il est engagé à la Comédie-Française par Jacques Toja pour interpréter Victor, dans Victor ou les enfants au pouvoir de Vitrac, mise en scène Jean Bouchaud.
On lui propose en 1986, le 476e poste de Sociétaire à la Comédie Française. Durant 7 ans, il participe à de nombreux spectacles qui assoient sa notoriété auprès du public et des professionnels.

Épris de littérature classique, la dimension poétique des textes est fondatrice dans sa relation au théâtre. Il met ainsi en scène depuis les années 1990 des textes tels Scènes de la grande pauvreté de Sylvie Péju, Le Surmâle d’Alfred Jarry, La Princesse de Clèves d’après le roman de Madame de La Fayette, Didon et Énée de Purcell au Festival d’Aix-en-Provence Antigone de Sophocle, Le Tartuffe ou l’Imposteur à la Salle Richelieu…

Après plusieurs années à diriger les plus grandes institutions théâtrales, il fonde en 2006 la Compagnie des comédiens voyageurs avec laquelle il poursuit son parcours de metteur en scène et s’attache à des expériences et recherches corporelles qui vont à la rencontre de grands auteurs (Victor Hugo, Samuel Beckett, Saint Simon, Madame de La Fayette, Bossuet, Molière, Valère Novarina… ) et des autres cultures (arabo-musulmane, yiddish, cubaine… et japonaise pour la création en cours de La Montagne des trois parapluies).

.